Fil d'actualités

La dernière vidéo

Interviews

Interview du 23/04/14 sur la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel

Emission diffusée sur Radio PRUN le 30/03/14

Interview du 30/09/2013 : nomination au CCNE

Interview du 04/04/2013

Débat du 28/01/2013

Questions au gouvernement

Question écrite sur les enlèvements au Nigeria

Question écrite sur l'avenir de la santé scolaire

Question écrite sur la situation des femmes djiboutiennes

Question écrite sur les modalités de recrutement des auxiliaires de soins territoriaux

Question écrite sur la situation en Centrafrique

Actualités PDF Imprimer Envoyer

 

  • Intervention sur le projet de loi relatif à l'égalité entre les femmes et les hommes - Conclusions de la CMP

    23/07/2014
    egaliteFH.jpg

    Voir l'intervention en vidéo

    Nous examinons aujourd’hui les conclusions de la CMP sur le projet de loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Après des mois de travaux sur ce texte, la rapporteure pour avis, que j'ai été, est très fière et très heureuse que ce texte de loi soit en voie d’être voté définitivement.

    Fière car je crois que notre assemblée a bien travaillé et qu’elle a permis des avancées sensibles sur plusieurs points. J’y reviendrai.

    Heureuse car, sur ce sujet, il s’agit du premier texte-cadre  qui agit sur différents leviers en même temps afin de rendre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Réelle dans les textes, dans les têtes et dans les faits. Je me réjouis d’ailleurs que le terme d’« égalité réelle » ait été repris par la CMP dans l’intitulé de ce projet de loi.

  • Bilan du groupe socialiste du Sénat : 3 ans d'actions au service des français-e-s

    22/07/2014
    Senateurs-Socialistes.png

    Qu'est ce qui a changé depuis septembre 2011 avec l'arrivée d'une majorité de gauche au Sénat ? Quelles sont les initiatives, les combats et les principales prises de positions des sénateurs et sénatrices socialistes ?
    Vous trouverez les réponses à ces questions dans le bilan réalisé par notre groupe au Sénat


    Ces documents utiles permettent de faire le point sur 3 ans d'actions pour la jeunesse, l'emploi, l'environnement, les collectivités locales, les solidarités ou encore l'égalité des droits. Retrouvez les ici en téléchargement
    Bonne lecture ! 

  • Rapport sur la lutte contre le système prostitutionnel

    18/07/2014
    Télécharger le rapport que j'ai déposé au Sénat au nom de la commission spéciale sur la lutte contre le système prostitutionnel.
  • Question écrite sur les enlèvements au Nigeria

    11/07/2014
    Enfants_Nigeria.jpg

    Michelle Meunier attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international suite à l'enlèvement présumé de 60 jeunes filles, le 24 juin 2014, par les islamistes de « Boko Haram » dans le Nord-Est du Nigeria. Cet enlèvement fait suite au rapt de 200 lycéennes en avril 2014. Il semble qu'aucune de ces jeunes femmes n'ait été, à ce jour, libérée. 

    Ce commerce d'êtres humains au Nigeria a été dénoncé dans le rapport de l'organisation « Human Rights Watch » en 2013. Il concerne surtout des jeunes filles et femmes qui seraient vendues comme esclaves ou mariées de force. Mais il frappe également de très jeunes garçons, enrôlés de force au sein du groupe terroriste. La Communauté internationale ne peut rester indifférente au sort de ces victimes, mineures le plus souvent. 

  • Après la commission spéciale du 8 juillet, la proposition de loi sur la prostitution doit poursuivre son chemin au Sénat et à l’Assemblée nationale

    09/07/2014
    audition.jpg

    La Commission spéciale du Sénat sur la lutte contre le système prostitutionnel s’est réunie hier après-midi. Les débats, passionnés mais constructifs, ont conduit au vote de mon rapport et à l’adoption des amendements que je présentais conjointement avec Jean-Pierre Godefroy, président de la commission.

    Ces amendements permettent :

    - le renforcement des moyens de lutte contre la traite en donnant compétence aux inspecteurs du travail pour constater les infractions de traite des êtres humains,

    - l’élargissement de la formation des travailleurs sociaux à l’identification des situations de prostitution, de proxénétisme et de traite des êtres humains,

    - le renforcement des mesures d’accompagnement des personnes prostituées, victimes de la traite et du proxénétisme, notamment en augmentant les ressources allouées au fonds de financement du « projet d’insertion sociale et professionnelle »,

    - la mise en place d’une information sur les réalités de la prostitution, dispensée par groupes d’âges homogènes, auprès des jeunes des collèges et des lycées.

  • Intervention sur la délimitation des régions et la réforme des collectivités

    04/07/2014
    carteregions.jpg

    Voir l'intervention en vidéo

    Je souscris, sans ambiguïté, aux objectifs affichés par le gouvernement, qui visent une plus grande efficience de l’action publique, une clarification des compétences dévolues à chaque collectivité et une simplification de la carte territoriale française.
    Mais davantage que la date des élections ou le découpage géographique des territoires – encore que – il me semble que c’est la manière dont les compétences seront remplies par les collectivités et le rapport de proximité qu’ils pourront établir avec les élu-e-s qui intéresse le plus nos concitoyen-ne-s. Il me semble que cet axe aurait d’ailleurs pu être abordé en tout premier lieu, à la suite des débats que nous avons eu l’an dernier sur la question des métropoles.

    L’enjeu est important pour l’avenir des françaises et des français. Il s’agit de réfléchir à la plus value qui leur sera apportée lorsque telle collectivité remplit telle compétence ou telle mission.

  • Le Centre Anjorrant poursuit son action au services des mères mineures

    03/07/2014
    Anjorrant.jpg

    Le 30 juin dernier, le Centre éducatif Anjorrant a rendu un hommage chaleureux à Jacqueline Quéré, qui en a assuré la Présidence pendant 14 ans.

    Cette structure accueille des jeunes mères mineures et les accompagne dans leur parentalité et leur autonomie. C'est un lieu assez rare en France, que je connais bien puisque je suis moi-même membre de son Conseil d'administration depuis de nombreuses années.

    Mme Quéré en a assuré 
    la présidence avec constance et convictions. Elle passe aujourd'hui le relais à François Bouvattier pour poursuivre cette mission auprès des mères adolescentes, en collaboration étroite avec Dominique Moulet, son directeur, et toute l'équipe des professionnel-les. Je leur souhaite bonne route ! Ils peuvent compter sur mon engagement à leurs côtés.

  • Mission d’information sur la protection de l’enfance : rapport voté à l’unanimité par la Commission des affaires sociales du Sénat

    25/06/2014
    Conf_presse_250614.jpg

    En décembre 2013, la commission des affaires sociales du Sénat m'a confié, aux côtés de Muguette Dini (Rhône – UDI) - à notre demande - une mission sur la protection de l’enfance. L’objectif : dresser un état des lieux de la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance et, dans le contexte de réforme de la politique familiale, être force de proposition pour améliorer le système actuel.

    Ces travaux ont consisté en une quarantaine d’auditions, à des déplacements dans 3 départements, ainsi qu’à l’envoi d’un questionnaire à près d’une cinquantaine de Conseils généraux. Le rapport d’information rédigé à cette occasion a été présenté et voté à l’unanimité par la Commission des affaires sociales le 25 juin 2014.

  • Intervention au Conseil général sur la réforme territoriale

    23/06/2014
    cg_230614.jpg

    Les objectifs affichés par la réforme territoriale présentée par le gouvernement ne sont pas contestables car ils visent une plus grande efficience de l’action publique, une clarification des compétences dévolues à chaque collectivité et une simplification de la carte territoriale française. Mais comme souvent dans les réformes territoriales, au-delà des intentions premières, il faut être attentif aux effets de la mise en œuvre.

     

    Comme vous, monsieur le président, j’espère qu’il s’agit - cette fois ci - de la réforme qui répondra réellement à nos attentes. Car ce qui compte pour nos concitoyen-nes, davantage que la date des élections ou le découpage géographique des territoires – encore que - c’est la manière dont les compétences seront remplies par les collectivités et le rapport de proximité qu’ils pourront établir avec les élu-e-s et les institutions qui les représentent.
    Il me semble que cet axe aurait dû être abordé en tout premier lieu. Ce sera l’objet du deuxième projet de loi qui sera discuté d’ici la fin de l’année, et qui poursuivra le travail accompli par la précédente réforme relative aux métropoles. Nous aurons l’occasion d’en reparler, je n’en doute pas.

  • Question écrite sur l'avenir de la santé scolaire

    23/06/2014
    MEN.jpg
    Mme Michelle Meunier attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur l'avenir de la santé scolaire.

    Dans le cadre de la refondation de l'école, entreprise depuis 2012 par le Gouvernement, la question du pilotage des métiers sociaux et de santé, relevant de l'éducation nationale, a été abordée et des négociations ont été ouvertes sur le sujet.

    À plusieurs reprises, le ministère a pu rappeler que la gouvernance et le pilotage de la santé à l'école relevaient de sa seule responsabilité. Le récent projet d'orientation générale de la santé à l'école prévoit, cependant, la création d'une « mission interministérielle santé
    sociale éducation » (MISSE).

  • Vote par le Sénat de la proposition de loi modifiant le délai de prescription de l'action publique des agressions sexuelles

    28/05/2014
    Code_penal.jpg

    A l’initiative de la sénatrice Muguette Dini, le Sénat s'est penché lors de sa séance du 28 mai, sur un sujet éminemment sensible et trop souvent laissé dans l’ombre : la prescription des agressions sexuelles.

    Les violences sexuelles, et notamment l’inceste, comptent parmi les violences les plus nombreuses et les plus destructrices : on compte (selon un sondage IPSOS réalisé en 2009 auprès de personnes majeures) 3% de la population soit 2 millions de personnes victimes d’inceste. 5% des femmes et 1% des hommes seraient donc victimes de cette violence. Les auteurs étant des garçons, ou des hommes, dans la quasi-totalité des cas.

    Ces violences sexuelles comptent également parmi les moins visibles et les plus indicibles car exercées, le plus souvent, dans le cercle familial et à huis clos. Elles s’accompagnement toujours d’une situation d’emprise qui musèle la victime et reporte sur elle toute la responsabilité. L’idée qu’un, ou une, mineur-e pourrait consentir à des rapports sexuels imposés est encore trop souvent répandue…

 
 

RSS du Sénat