Fil d'actualités

La dernière vidéo

Interviews

Interview du 23/04/14 sur la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel

Emission diffusée sur Radio PRUN le 30/03/14

Interview du 30/09/2013 : nomination au CCNE

Interview du 04/04/2013

Débat du 28/01/2013

Questions au gouvernement

Question écrite sur la situation des femmes djiboutiennes

Question écrite sur les modalités de recrutement des auxiliaires de soins territoriaux

Question écrite sur la situation en Centrafrique

Question écrite sur le temps de travail hebdomadaire des professeurs de CPGE

Question écrite sur les stages des étudiants en travail social

Actualités PDF Imprimer Envoyer

 

  • Interview du 23/04/14 sur la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel

    23/04/2014
    Radio.jpg

    Retrouvez ici mon interview sur "Radio Fidélité" au sujet de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, actuellement discutée au Sénat.

    Pour tout savoir sur la commission sénatoriale, créée sur le sujet et dont je suis la rapporteure, rendez-vous sur le site du Sénat. Vous pourrez y retrouver les comptes-rendus des auditions (écrits et en vidéo), le planning de nos travaux et la loi telle qu'elle a été voteé en première lecture à l'Assemblée nationale en décembre 2013.


     

  • Nomination comme rapporteure de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel

    18/04/2014
    senat.jpg

    Réunie le 17 avril au Sénat, la commission spéciale chargée d’examiner la proposition de loi "renforçant la lutte contre le système prostitutionnel" m'a désignée rapporteure.
    Je remplace, à cette fonction, Laurence Rossignol, devenue secrétaire d’État chargée de la famille, des personnes âgées et de l'autonomie.


    Cette proposition de loi a été votée par l'Assemblée nationale à la fin de l'année 2013. Il appartient désormais au Sénat de débattre sur ce texte, de l'amender et de le voter.
    La loi comprend 4 piliers :

    >> Renforcer les moyens de lutte contre le proxénétisme et contre la traite des êtres humains,

  • Intervention sur le projet de loi relatif à l'égalité entre les femmes et les hommes - 2ème lecture

    17/04/2014
    egalite2.jpg

    Nous examinons aujourd’hui, en deuxième lecture, le projet de loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.
    Sans reprendre ce qui a été dit dans cet hémicycle, en 1ère lecture ou par les orateurs et oratrices précédent-es – je souhaite toutefois revenir, en quelques mots, sur la genèse et l’objet de ce texte.

     

    Il est s’appuie tout d’abord sur des constats.

    Celui du long chemin parcouru, au cours du 20ème siècle notamment, pour que les femmes obtiennent leurs droits fondamentaux.

    Citons l’un d’entre eux, fortement emblématique et d’une actualité presque au jour près : l’accès au droit de vote et d’éligibilité obtenu par les femmes, le 21 avril 1944, il y a 70 ans. Ce fut indéniablement une étape importante mais, encore insuffisante pour permettre aux femmes de prendre toute leur place dans le domaine politique et décisionnel de notre pays.

  • Question écrite sur la situation des femmes djiboutiennes

    14/04/2014
    Djibouti.jpg

    Mme Michelle Meunier attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la situation des femmes djiboutiennes.

    Ancienne colonie française indépendante depuis 1977, Djibouti est actuellement sous le joug d'un régime autocratique. Celui-ci s'est notamment illustré par une politique de marginalisation à l'égard des Afars dont les femmes sont les toutes premières victimes.

    Arrestations arbitraires, tortures, agressions sexuelles, viols commis par des membres de l'armée sont le lot quotidien des femmes et des jeunes filles dont bon nombre subissent une grossesse consécutive au viol.

  • CCNE et fin de vie : où en est-on ?

    09/04/2014
    CE.png

    L’affaire Vincent Lambert a fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l‘année.
    Ce patient tétraplégique, dans un état de conscience minimale, se trouve au cœur d’une procédure opposant ses parents au collège de médecins qui souhaitait mettre fin à ses traitements, dans le cadre prévu par la loi Leonetti.

    Cette affaire a ému les français. La fin de vie d’un homme otage de son propre corps, une famille qui se déchire, la loi de 2005 et ses imprécisions…autant de sujets sensibles et délicats.

    Le Conseil d’État, dans sa décision du 14 février 2014, a fait le choix de la prudence.
    Plutôt que de trancher sur l’arrêt ou le maintien de traitements (et donc de la vie de Vincent Lambert) il a souhaité inviter l’Académie de Médecine, le Conseil National de l’Ordre des Médecins et le Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) à l’éclairer sur l’application des notions « d’obstination déraisonnable » et de « maintien artificiel de la vie ».

  • Un nouveau gouvernement au service de la France et des français-e-s

    02/04/2014
    Marianne.jpg

    Le nouveau gouvernement est désormais connu. Manuel Valls est à la tête d’une équipe de 16 ministres.

    Le premier constat, tout à fait positif, est que cette équipe est parfaitement paritaire, conformément aux engagements de François Hollande en la matière. Elle comprend 8 femmes et 8 hommes.

    Je me réjouis également de voir Najat Vallaud-Belkacem confirmée au poste de ministre en charge des droits des femmes, avec un portefeuille élargi à la ville, à la jeunesse et aux sports.
    Je la connais bien, j’ai eu l’occasion de travailler avec elle à plusieurs reprises durant les deux années. Je connais son courage, sa ténacité, sa capacité à travailler en équipe au service des causes qui lui tiennent à cœur et lui semblent justes. Elle a tout mon soutien dans son combat pour faire avancer, chaque jour dans notre pays, l’égalité entre les femmes et les hommes.

  • Elections municipales : entendre le message des français-e-s

    31/03/2014
    vote.jpg

    A l'occasion du deuxième tour des élections municipales, les françaises et les français ont souhaité renouveler, voire accentuer, le message qu’ils nous ont adressé le 23 mars.
    Par leur vote mais aussi par l’abstention – historiquement forte - nos concitoyens-ne-s ont exprimé leur incompréhension voire leur défiance face à la politique menée au niveau national. 


    Au-delà d’un éventuel remaniement ministériel, ils attendent des actes.
    Ils attendent des mesures claires qui répondent à leurs besoins et qui améliorent leur pouvoir d’achat et leurs conditions de vie. Ils attendent des mesures qui les protègent et les soutiennent dans la période difficile que nous traversons.

    Dans un contexte défavorable, la gauche est parvenue à résister dans les grandes villes de Loire-Atlantique et quatre nouveaux maires socialistes y ont été élus. Je salue la victoire de Johanna Rolland à Nantes, David Samzun à Saint-Nazaire, Bertrand Affilé à Saint-Herblain et Gérard Allard à Rezé.

    A nous désormais, à l’échelon local comme au niveau national, de retisser les liens de confiance entre les concitoyens et leurs élu-e-s et de mettre en oeuvre des politiques justes et solidaires. C’est ce à quoi je m’emploierai dans les mois à venir.

  • Question écrite sur les modalités de recrutement des auxiliaires de soins territoriaux

    25/03/2014
    Ministere-de-la-Reforme-de-l-Etat-de-la-decentralisation-et-de-la-Fonction-publique_article.jpg

    Mme Michelle Meunier attire l'attention de Mme la ministre de la réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique au sujet du statut des auxiliaires de soins territoriaux.

    Les aides-soignants occupent dans la sphère des soins une place primordiale. Ce sont les professionnels de santé les plus proches du patient.
    Au delà de ce constat partagé, cette profession se caractérise par une diversité de missions et de statuts.

    Car s'ils exercent majoritairement dans les établissements de santé, ils travaillent également dans les maisons de retraite, dans les services de soins infirmiers à domicile ou dans les établissements pour personnes handicapées.

    Ils sont également soumis à des statuts et modes de recrutement très différents, qu'ils travaillent dans la fonction publique hospitalière, les services de l'État ou des collectivités territoriales.

  • Sortie en librairie de l'ouvrage "La parité : une exigence !"

    04/03/2014
    YR_NVB.jpg

    70 ans après l’accès au droit de vote et d’éligibilité des femmes, j'ai souhaité faire un point d’ensemble sur la parité en politique, composante majeure de l’égalité entre les femmes et les hommes dans notre société.

    J'ai pu bénéficier de l'appui et du soutien de nombreuses personnalités politiques, femmes et hommes, dont les ministres Yvette Roudy et Najat Vallaud-Belkacem qui ont accepté d'en signer la préface et la postface. Je les en remercie très chaleureusement.

  • Bilan d'étape de l'action des socialistes au Sénat

    24/02/2014
    Bilan_fev_2014.png

    Je vous invite à découvrir le "bilan d'étape" réalisé par le groupe socialiste du Sénat afin d'en savoir plus sur notre action depuis octobre 2013.

    Aux côtés du gouvernement, les sénateurs et sénatrices socialistes se mobilisent chaque jour pour l'emploi, la croissance et le pouvoir d'achat des Français-e-s.

    Nous agissons aussi pour plus de justice et d'égalité dans la société française, partout, pour tous.

    Je vous souhaite une bonne lecture !

  • Décès d’Antoinette Fouque : maintenons une vigilance active !

    24/02/2014
    Fouque.jpg

    Antoinette Fouque, figure du féminisme radical et co-fondatrice du Mouvement pour la Libération des Femmes (MLF) vient de décéder.  

    Cette brillante intellectuelle, psychanalyste et éditrice, se décrivait comme « féminologue » et n’a eu de cesse de dénoncer la situation de domination vécue par les femmes et de rechercher à les faire accéder au statut de "sujet" à part entière.


    La disparition de cette militante de la première heure du féminisme, qui n’a jamais renoncé au combat pour les droits des femmes, nous rappelle, s’il en était besoin, que celui-ci continue et continuera tant que les femmes et les filles seront menacées dans leur droit à disposer de leur corps.
    Tant qu’elles seront violentées, violées ou utilisées comme arme de guerre.
    Tant qu’elles ne seront pas en égalité avec les hommes, au travail, dans la sphère domestique ou au niveau politique.

    Dans le sillage d'Antoinette Fouque et de autres grandes figures contemporaines du Droit des femmes, nous devons maintenir une vigilance active afin d’atteindre, enfin, la société réellement égalitaire que nous appelons de nos voeux.

 
 

RSS du Sénat